Mon 1er Triathlon M à Taiwan 

   

Depuis longtemps attiré par le Triathlon, étant amateur de course à pied (10km et semi-marathons), de cyclisme sur route et de natation, je n’avais pourtant jusque là jamais passé le pas. Pourquoi ? Personne dans mon entourage ne le pratiquait et très peu de compétitions étaient organisées dans ma région. C’est donc bien loin de mon environnement natal que je participe à ma première compétition...

En effet, l’aventure chez Decathlon m'emmène à Taiwan et c’est donc là bas, de par l’influence de mes collègues et amis (@Cory se reconnaîtra) et de nombreuses compétitions y ont lieu, je m’inscris donc de suite : je commencerai par une distance olympique (M) ! L’environnement y est parfait pour la préparation : des piscines partout dans la ville de Taipei, où je suis installé, qui est aussi entourée de montagnes pour travailler le vélo et le bord de rivière aménagé est parfait pour la course à pied !

Après 6 semaines de préparation, je me sens prêt ! La compétition a lieu en Septembre et les conditions sont donc idéales : 23°C dans l’air et 25°C dans l’eau. Mes amis m’aident à préparer le matériel (mon vélo Btwin Triban 500, Trifonction, gels, boissons, casque, lunettes, chaussures de running, etc.) et c’est en vélo que je me rend a la compétition, située dans la ville même… Et oui a 4h du matin il n’y a pas de métro, mais tant pis, ce sera un bon échauffement ! Il y a environ 1000 participants au total et une ambiance calme, on sent le stress monter ! Nous démarrons par vague et je pars dans la seconde vague de nage. Je termine en 30mn les 1.5 km à parcourir dans le lac. Je me sens bien et je vois peu de vélos partis. Je perds quelque places avec la transition, je n’étais pas vraiment préparé pour cette partie et je veux être sur de ne rien oublier !

C’est maintenant au tour de mon sport favori et celui où j'espère gagner du temps sur mes compétiteurs ! La partie vélo est très roulante, je roule à plus de 40km/h mais au premier demi-tour je comprends pourquoi : le vent souffle très fort ! Le retour se fait donc plus difficilement mais je parviens à finaliser les 40 km en 1h07mn. Je vais bientôt comprendre mon erreur de stratégie, n’ayant pas économiser mon énergie sur la partie vélo. J’ai bien fini ma transition mais j’ai l’impression que mes jambes, elles, ne m’ont pas suivies : des briques !

La longue ligne droite de 5km paraît sans fin mais passé ce cap, je me sens mieux et peu de nouveau courir à bon rythme. Je suis a bout de souffle et éprouvé, mais je parviens quand même à lancer un sprint sur les dernières longueurs pour passer la ligne d’arrivée, en 47mn et 2h27mn au total ! Ce temps est au delà de mes espérances : pas mal pour un premier Triathlon!

arrivee-guillaume-premier-tri

Je rejoins maintenant le rang des supporters pour accueillir le relais de mes amis et alors que nous allons voir le classement général, une bonne surprise nous attend : ils finissent 3e du relais et je finis également 3e de ma catégorie d'âge (18-24 ans) : génial ! Au moment de m’appeler sur le podium, c’est d’un geste hésitant que je me fais appeler par l’organisation, incapable de prononcer mon nom qui ne leur est pas familier ! Mes amis sont hilares et la montée sur le podium, pour une première participation est une émotion particulière donc je me souviendrai pour longtemps !!!

J’ai tout juste terminé mais déjà hâte de participer à la prochaine compétition, et pourquoi pas un jour l'Iron Man® ?

 

Guillaume

 

Si comme Guillaume vous voulez partager votre première expérience en triathlon, écrivez-nous à myfirsttri@aptonia.com !

HAUT DE PAGE