LE TOP 10 DE LA RÉCUPÉRATION

Comment et pourquoi mieux récupérer après l’effort.

top-10-recuperation

Faire du sport entraîne toujours une certaine fatigue de l’organisme, proportionnelle à votre niveau d’entrainement et votre charge de travail physique : durée / intensité / fréquence.

Mieux comprendre et écouter son corps pour mieux récupérer permet de reproduire un effort sans puiser dans ses réserves, et donc de mieux performer et sans risque de provoquer un épuisement chronique qui serait source de blessures. Voici une Check List des incontournables de la récupération :

1 - L’hydratation

Dans votre vie quotidienne, vous avez besoin de boire 1 litre d’eau minimum par jour. Pendant votre pratique sportive, vous allez suer 1 à 2 litres d’eau par heure d’effort. Vous aurez donc besoin de boire au moins 1 litre d’eau complémentaire par jour. Faites le calcul !

3 - Les massages manuels 

Massez-vous à l’aide d’huile, de crème ou de baume avec des huilles essentielles. elles sont très simples d’utilisation et leurs effets ne sont plus à prouver.

4 - Les massages avec accessoires

Effectuez des mouvements d’aller/retour ou des mouvements circulaires sur le groupe musculaire. Vous devez effectuer les auto-massages lentement, 5 min minimum par groupe de muscles tout en exerçant suffisamment de pression. Si vous le pouvez, faites-vous masser par un ou une professionnel(le) car les différentes techniques de massages apportent un véritable bien-être récupératif.

5 - Le froid

L’utilisation du froid est un excellent moyen facilitateur de la récupération. Il peut être utilisé de façon localisée sur une articulation, ou sous la forme d’une douche froide post effort.

6 - Les étirements

Même si vous réalisez un effort non compétitif, les étirements actifs ont une très bonne efficacité après l’effort, et permettent de faciliter la récupération et le retour à la normalité musculaire. Prenez 5 à 10 minutes pour vous relâcher musculairement et pour vous détendre. Vous pouvez aussi écouter un peu de musique douce et utiliser les techniques de relaxation de sophrologie.

7 - La compression

Vous pouvez aussi utiliser les techniques de drainage en portant des collants, chaussettes ou manchons, qui facilitent la circulation et le retour veineux et ainsi évitent les jambes lourdes, et diminuent la fatigue musculaire.

8 - Le chaud

La thermothérapie permet d’éliminer les toxines et de libérer les contraintes musculaires. Le sauna en est le meilleur exemple.

9 - L’electrostimulation

Avec un équipement adapté, et une maitrise de la pose des électrodes et de l’intensité du courant, vous pouvez récupérer de manière passive après l’effort, en diminuant la sensation de douleur et en augmentant la circulation sanguine dans les muscles.

10 - Et les médicaments ?

Sauf indication médicale, évitez autant que possible les anti-inflammatoires ou les antalgiques. Au besoin, préférez plutôt les traitements homéopathiques. Et abusez sans réserve des 9 moyens cités ci-dessus !

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER