LES BOISSONS ÉNERGÉTIQUES 

Cette boisson a pour objectif de compenser les pertes en eau, glucides et minéraux dues à l’effort. Sa composition est adaptée aux besoins nutritionnels des sportifs pendant leurs activités physiques.

1/ QUEL EST L'AVANTAGE DES BOISSONS ÉNERGÉTIQUES 

S’hydrater est un impératif, quelle que soit l’activité physique. Le premier objectif d’une boisson énergétique est donc d’hydrater.

Les boissons énergétiques sont sucrées et représentent un apport de glucides facilement assimilable pendant l’effort. Elles permettent de reculer l’épuisement des réserves énergétiques et donc d’éviter l’hypoglycémie (« le coup de fatigue »)

2/ COMMENT UTILISER LES BOISSONS ÉNERGÉTIQUES ?

Efforts inférieurs a 1h/1h30 :

L’eau pure est suffisante.

Efforts supérieur à 1h/ 1h30 :

Il est conseillé de consommer une boisson glucidique par prise régulière (1 gorgée toutes les 10 à 15 minutes). Cette boisson doit privilégier les glucides afin d’apporter à l’organisme une énergie rapidement utilisable. Cette boisson doit contenir également du sodium, de la vitamine B1 et être isotonique pour assurer une bonne assimilation.

Efforts de très longue durée :

Pour les efforts qui durent dans le temps, les apports en glucides et minéraux sont toujours importants, ils permettent d’assurer les besoins. Cette boisson doit contenir également des minéraux : sodium ainsi que potassium et magnésium par temps chaud, elle doit contenir également des vitamines B1, B2, B6 qui ont un rôle dans l’utilisation des glucides par l’organisme.

3/ QUELS SONT LES INGRÉDIENTS INDISPENSABLES D'UNE BOISSON ÉNERGÉTIQUE  ?

La spécificité de la boisson sera liée à sa composition en glucides, minéraux ( tel que le sodium) et de ce fait, à son osmolarité.

- De l’eau pour maintenir l’hydratation : l’activité physique est la cause d’une perte en eau non négligeable pouvant impacter la performance des sportifs.

- Des glucides pour compenser les pertes en énergie : les glucides les plus fréquemment utilisés sont le glucose, le fructose et les maltodextrines.

- Du sodium pour compenser les pertes sudorales : le sodium participe au maintien de l’équilibre hydrique de l’organisme. Un apport se situant entre 400 et 1100mg/l est recommandé. Il est déconseillé de dépasser ce seuil pour ne pas modifier l’osmolarité et donc, indirectement la vitesse de la vidange gastrique.

- Osmolarité : l’osmolarité du sang étant de 290mOsm/l, pour être isotonique, une boisson doit avoir la même concentration.

4/ Y A-T-IL DES PIÈGES À ÉVITER ?  

- Le fructose : Le fructose seul n’est pas recommandé pendant l’effort. Au delà de 30g/l, il peut amener à des problèmes gastro-intestinaux, qui auront un effet négatif sur la performance. Il doit être associé à un autre sucre.

- Le miel : très riche en fructose. Les boissons énergétiques élaborées avec cet ingrédient présentent peu d’intérêt sauf s’il est associé à un autre sucre.

- La température de la boisson : La boisson doit être fraîche (10 – 15°C) mais pas glacée.

5/ QUELLE EST LA RÉGLEMENTATION DES BOISSONS ÉNERGÉTIQUES ?

Pour obtenir l’allégation nutritionnelle « produit diététique de l’effort », les boissons doivent répondre à des critères réglementaires précis.

Les boissons énergétiques font partie d’une des 6 catégories de denrées destinées à une alimentation particulière (DDAP) réglementées au niveau européen par la directive 89/398/CEE.

De plus les produits de l’effort sont spécifiquement réglementés par l’arrêté du 20 juillet 1977 qui précise que leur teneur en glucides représente au moins 60% de leur apport calorique. De plus ils doivent contenir une quantité de vitamine B1 telle qu’un apport calorique de 3000 kcal corresponde à un apport de vitamine B1 compris entre 3 et 9 mg.

marie-fauchille

Marie Fauchille

Diététicienne-Nutritionniste, passionnée de raid multisport et d'aviron

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER 

Conseils
electrolytes
Les tablettes hydra ont pour objectif de préparer une boisson sportive sans calorie tout en apportant à l'organisme les électrolytes nécessaires pour compenser les pertes minérales liées à la transpiration.
Conseils
hydratation-velo
Le triathlon est un sport exigeant ou chaque détail compte, la technique, l’expérience, la gestion mentale, le matériel et bien sûr la stratégie nutritionnelle. L’hydratation est une des clés de la réussite d’un triathlon.
4.00 / 5 1 commentaire
Conseils
boisson-isotonique
Boisson isotonique, boisson énergétique, ou encore boisson de l’effort, il existe une multitude de termes pour désigner les boissons destinées aux sportifs. Ces boissons se démocratisent de plus en plus mais que signifient ces termes ? Sont-elles toutes équivalentes ? Comment les consommer ?
5.00 / 5 1 commentaire
Conseils
triathlon-debut
Toute dépense physique entraîne une dépense énergétique qu’il faut compenser. Les gels énergétiques sont composés de nutriments et micronutriments répondant aux besoins liés à l’effort. L’objectif étant de reculer l’épuisement des réserves énergétiques et ainsi reculer la fatigue lors de l’effort.
Conseils
recovery-drink
Vous entendez souvent parler des boissons de récupération mais savez-vous exactement à quoi elles servent ? Quels en sont tous les bénéfices, et plus particulièrement sur une activité sportive comme le triathlon ?

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE