Comment améliorer ses performances avec l’alimentation ?

(1)
Déposer un commentaire

La course à pied est un sport qui demande beaucoup d’énergie et de rigueur tout au long de l’année. La qualité des entraînements et les performances en compétition dépendent non seulement de l’investissement mis dans la pratique mais également de l’alimentation qui doit entrer dans l’organisation de travail de chaque coureur

Les apports énergétiques doivent répondre aux besoins.

L’alimentation doit couvrir la dépense énergétique de la course à pied qui dépend de différents critères : la durée, la vitesse, les conditions climatiques, le poids du coureur, le terrain utilisé...

Au cours des entraînements, la charge de travail varie d’un coureur à un autre cependant la majorité des coureurs confirmés pratiquent  plusieurs fois par semaine et certaines périodes ont une course par week-end. Il convient ainsi d’apporter la bonne quantité d’énergie pour performer. En effet un apport trop important fait prendre du poids, ce qui peut être préjudiciable pour l’entraînement et un apport trop faible entraîne une baisse de performance et un risque accru de blessures.

les besoins énergétiques varient en fonction de plusieurs critères : l’intensité, la fréquence, la durée, la vitesse, les conditions climatiques, le poids du coureur, le terrain utilisé .... Ils évoluent au fur et à mesure que se déroule la saison. Ainsi Les besoins peuvent être élevés alors que la course s’effectue à faible vitesse mais se prolonge dans le temps. De la même manière, en période d’inactivité et de blessures, les coureurs doivent adapter leurs apports énergétiques en fonction de leur dépense.

Alimentation équilibrée et performance

L’équilibre alimentaire nous assure d’apporter tous les nutriments dont l’organisme besoin. L’équilibre alimentaire se construit au quotidien pour progresser dans la performance. L’abus d’un nutriment s’effectue au détriment des autres . Inversement, une carence en un nutriment ne pourra être corrigée instantanément. Bien sur un petit écart occasionnel est envisageable sans conséquence majeure. Une alimentation équilibrée à un impact direct sur l’entraînement. Elle aide à supporter la charge intensive d’entraînements tout en limitant les risques de maladies et de blessures. Une alimentation équilibrée offre de nombreux avantages aux coureurs, elle permet :

  • d’optimiser les entraînements,
  • d’améliorer la récupération des entraînements et compétitions,
  • de maintenir un poids stable,
  • de réduire les risques de blessures et de maladies,
  • de garantir une bonne préparation pour les courses,
  • de réaliser des performances.

Pour s’assurer une alimentation équilibrée, il faut apporter :

  • des féculents à chaque repas pour faire le plein d’énergie,
  • de la viande ou du poisson ou des oeufs, une à deux fois par jour,
  • des fruits et légumes à raison d’au moins cinq par jour, pour l’apport de vitamines, fibres et eau,
  • des produits laitiers, 3 par jour pour l’apport de protéines et de calcium,
  • des matières grasses en quantité limitée pour l’apport de lipides et vitamines,
  • des produits sucrés en quantité limitée pour le plaisir du palais.
  • de l’eau à volonté.

Hydratation et performance

Lhydratation tient une place importante dans la performance, il est nécessaire de boire avant, pendant et après les entraînements d’autant plus si ceux-ci se déroulent sous une forte chaleur. L’absorption d’eau et /ou de boissons isotoniques permet d’éviter la déshydratation cause de fatigue et de blessures. N’oublions pas que la déshydratation est le pire ennemi de tout coureur.

L’absorption d’une boisson isotonique type ISO ou ISO+ permet de combler à la fois les besoins d’hydratation et les besoins glucidiques au cours des entraînements. N’oublions pas que compenser les pertes énergétiques permet au coureur de se maintenir au même niveau de performance tout au long de l’entraînement. 

La récupération

La récupération après une séance d’entraînement est déjà la préparation de la séance suivante. La reconstitution des réserves en eau, sucres et électrolytes, considérablement réduites lors de l’entraînement, est essentielle pour performer. Cette phase commence dés la fin de l’entraînement. L’objectif étant d’apporter au plus vite de l’eau, des glucides, des électrolytes et des protéines.

Pour cela, plusieurs solutions, After drink a le coté pratique de tout apporter dans de bonnes proportions. Seconde solution, ISO associée à une à deux barres after sport...

 

Contacter notre Nutritionniste sur notre page Contact

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Boisson isotonique à reconstituer ISO orange 650g
7,99 €*
51 avis
    Conseils

    Les boissons isotoniques, vous connaissez ? Pendant l’effort, l’hydratation est essentielle pour ne pas perdre en performance. Mais au bout d’une heure d’exercice, l’eau ne suffit plus ! Il faut apporter aux muscles de l’énergie, grâce aux glucides, et du sodium pour palier aux sudations. La boisson isotonique permet justement d’apporter au corps du sportif ces 2 éléments essentiels !

    (19)
    Conseils

    La phase de récupération est primordiale pour la progression et la performance physique. En effet si la récupération est insuffisante, l’organisme ne peut se régénérer correctement.

    (4) 1
    HAUT DE PAGE