Pourquoi le corps transpire?

(3)
Déposer un commentaire

La transpiration est un phénomène normal de régulation de l’organisme  permettant  de maintenir normale notre température corporelle à 37 °. On transpire environ un demi à un litre d’eau par jour en dehors de toute pratique physique ou sportive

Vos 3 millions de glandes sudoripares sont réparties sur tout le corps, principalement au niveau des aisselles, la plante des pieds et la paume des mains. Les glandes secrètent des gouttelettes d’eau appelées la  sueur qui est aqueuse et au PH légèrement acide et qui est quelquefois malodorante.

Quand la température extérieure est trop élevée, que vous faites du sport ou que votre température s’élève en raison d’un virus ou une maladie, l’organisme vous protège contre l’hyperthermie en provoquant un excès sudoral et les pores de la peau laissent sortir la sueur  pour rafraîchir et faire baisser votre température.

Cette eau que votre corps produit doit être compensée par un apport équivalent donc il faut boire de l’eau pour éviter la déshydratation

Le saviez-vous : la déshydratation est l’ennemie de la performance

Le terme de déshydratation désigne les situations qui s’accompagnent d’un déficit corporel en eau, consécutif à une insuffisance d’apport d’eau de boisson et/ou des pertes importantes. Vous pouvez alors perdre du poids représentant cette fuite d’eau.

L’eau est un besoin vital pour vos cellules et vos muscles.

L’adaptation à l’effort lors d’une pratique physique augmente les besoins en eau selon plusieurs mécanismes dont le principal est la contraction des muscles et leur fonctionnement  nécessitant une bonne hydratation. Toute déshydratation est source de fatigue et de blessure musculaire.

Comment la température de votre corps augmente sans être malade ?

Le phénomène physiologique est complexe au sein de vos cellules mais tout effort physique entraîne une élévation de la température corporelle car votre corps transforme des calories en puissance musculaire, comme votre moteur de voiture consomme votre essence pour rouler et c’est la transpiration qui permet d’éliminer cette chaleur produite avec  un apport hydrique correct.

L’effort physique, le soleil, les émotions fortes ou encore la maladie peuvent élever la chaleur interne de votre corps et ainsi faire monter votre température corporelle. La sueur est alors libérée par les glandes sudoripares. C’est l’évaporation de cette sueur qui rafraîchit la peau et fait baisser votre température.

Quand le phénomène n’est plus contrôlé et que vous ne buvez pas assez ou n’arrêtez pas l’effort vous pouvez avoir ce que l’on appelle l’hyperthermie d’effort  qui peut provoquer le coma et même l’arrêt cardiaque.  Pour en savoir plus consultez www.irbms.com

La déshydratation chronique

Il s’agit d’un déficit d’apport en eau qui provoque une déshydrations constante et pérenne. La première conséquence est la fatigue chronique , la seconde est l’état fripée de la peau et la  troisième est la perte de poids qui s’accompagne de modification des constantes sanguines. Vous devez boire avant d’avoir soif car si vous attendez la sensation de soif il est déjà trop tard.

La bonne règle  est de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et plus si l’effort le justifie chez les sportifs ou travailleur physique.

Les eaux pures et naturelles sont souvent suffisantes pour vous réhydrater ,vous pouvez aussi boire des jus naturels ou des boissons énergétiques et  non des boissons  énergisantes qui n’apportent aucun bénéfices mais peuvent au contraire être néfastes pour votre santé

Conclusion

Pensez toujours de prendre une bouteille d’eau ou une gourde contenant votre boisson de l’effort et de boire régulièrement avant d’avoir la sensation de soif !

Docteur Patrick Bacquaert

Médecin chef de l'IRBMS

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE