Les compléments alimentaires

Déposer un commentaire

Les compléments alimentaire deviennent de plus en plus populaires d'année en année. L'engouement qu'ils suscitent est dû aux bienfait qu'ils peuvent plus ou moins apporter de façon naturelle. L'univers du sport n'est pas épargné par cet engouement, cependant ils ne doivent pas être pris à la légère.

Définition du complément alimentaire

La définition officielle (article 2 du Décret n°2006-352) explique que le complément alimentaire est une denrée alimentaire qui constitue une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique. Les ingrédients composant les compléments alimentaires sont donc strictement réglementés.

Compositions des compléments alimentaires

Vitamines

Les vitamines ne sont pas synthétisées par notre corps à l'exception de la vitamine D. Elles sont donc essentiels et doivent être apportées par l'alimentation associée de complément alimentaire en cas de carences. On retrouve les vitamines du groupe B intervenant dans les fonctions métaboliques, la vitamine C pour la vitalité et les défenses naturelles, la vitamine A pour la santé visuelle, la D pour la santé osseuse et la vitamine E pour ses propriétés anti-oxydantes...

Minéraux et oligo-éléments

Les minéraux sont nos alliés pour un corps en pleine santé. Ils participent à la croissance, aux fonctions biologiques, à la régularisation de notre métabolisme...

Les minéraux sont apportés par l'alimentation courante et peuvent être consommés sous forme de compléments alimentaire pour une action ciblée en cas de carence.

Substance a effet ergogénique

Substance susceptible d'apporter une aide dans le but d'augmenter la performance ou la capacité de travail. Les plus utilisées sont: caféine, cola, ginseng, taurine, quinine et extraits de plantes...

Les extraits et dérivés de plantes

Les plantes et préparations de plantes sont parmi les ingrédients les plus représentés dans les compléments alimentaires. Il s'agit des ingrédients composés de végétaux ou isolés à partir de ceux-ci. Sont exclues de ce cadre les plantes ou préparation de plantes possédant des propriétés pharmacologiques et destinées à un usage exclusivement thérapeutique.

Acides aminés et protéines

Substance a effet "brûleur de graisse":

caféine, carnitine, coenzyme Q10, Guarana, Ephedra et leurs extraits ou dérivés...

Substance a effet sur l'augmentation de la masse et de la force musculaire

Créatine, Pro-hormone ou non, etc.

Notons qu'il faut prêter attention à la pureté du produit (ex. : créatine mal purifiée lors de son process) et à la présence, intentionnelle ou non de substances interdites (contamination croisée ou ajout d’anabolisant...). De façon générale, les produits devraient être acquis en magasin sur le territoire français, ou éventuellement sur le site d’une société dûment répertoriée comme fiable. Rappelons que les compléments alimentaires, à l’inverse des médicaments, ne nécessitent pas d’autorisation préalable à leur mise sur le marché. La conformité du produit, la sécurité et la non-tromperie du consommateur reposent essentiellement sur la responsabilité des industriels. La vente en pharmacie ne garantie par conséquent ni l’efficacité ni l’innocuité des compléments alimentaires.

Différence entre compléments et suppléments

Les termes compléments et suppléments sont souvent utilisés de façon similaire, alors qu'une distinction existe entre ces deux terminologie:

  • Le complément alimentaire correspond a une denrée alimentaire ingérée en complément de l'alimentation courante, et qui constitue une source concentrée de nutriments ou d'autres substance ayant un effet nutritionnel ou physiologique. L'objectif vise à atteindre les apports nutritionnels conseillés.
  • Le supplément alimentaire consiste à prendre un concentré de nutriments ou d'autres substances, alors que les apports nutritionnels conseillés sont déjà couverts par l'alimentation courante, et cela dans le but de les dépasser. Il peut être assimilé comme une dose au-dessus des besoins, sans pour autant apporter d'effet bénéfique.

Quand prendre un complément alimentaire?

La prise d'un complément alimentaire doit être ciblée sur une carence nutritionnelle particulière, reconnue par des signes cliniques, un bilan nutritionnel et éventuellement un dosage sanguin de l'élément en cause.

La prise de compléments alimentaire doit compléter les aliments courants, dans le cadre d'une alimentation équilibrée. La présence d'une carence d'un nutriment doit d'abord engager des adaptations ou un rééquilibrage alimentaire pour corriger cette carence avant la prise de compléments.

Ainsi un complément est indiqué lorsque les aliments courants ne suffisent plus à couvrir les besoins spécifiques à la pratique physique. C'est le cas de certaines situations de restriction énergétique, ou l'apport en oligo-éléments devient insuffisant, malgré la consommation d'aliments de forte densité vitaminique et minérale. Inversement, certaines activités physiques à forte dépense énergétique, justifient des apports en nutriments et oligo-éléments parfois difficiles à satisfaire. Certaines situations d'indisponibilité alimentaire ne permettent pas aux sportifs de trouver les aliments adaptés à leur équilibre alimentaire et à leurs besoins nutritionnels (course de plusieurs jours en autonomie, raid nature, compétition en pays étrangers, ...).

Les compléments alimentaires sont il dangereux?

La prise de compléments alimentaires n'est pas un acte anodin. Ils présentent tous une dose d'efficacité, et une limite supérieure à partir de laquelle un risque potentiel d'effet délétère s'observe. Tout complément peut présenter un risque et doit être pris à une posologie réglementée.

Prenons l'exemple de la vitamine C, très banalisée, sa prise est souvent exagérée. Sa connotation dynamisante incite de nombreux sportifs à en consommer de façon excessive, espérant ainsi un effet positif sur les performances ou la récupération. Il n'en est rien puisque tout excès altère les défenses anti-oxydante, donc diminue les facultés de récupération.

Dopage ou pas dopage?

Le prise de compléments est parfois assimilée à du dopage. Il faut tout d'abord définir ce qu'est le dopage. Une définition très simple du dopage serait : "Le dopage est l’utilisation par des sportifs compétiteurs de produits, substances ou procédés interdits figurant sur une liste établie chaque année par l’agence mondiale antidopage, afin d'améliorer leurs performances".

Les compléments alimentaires ne font pas partie de la liste de produits interdits, ils ne sont pas dopant. Cependant ils sont consommés dans un but de recherche de performance, on peut ainsi parler de conduite dopante qui ouvre la porte vers d'autres substances. Il faut ainsi rester vigilant sur les objectifs de consommation des compléments alimentaires. 

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Complément alimentaire VITAMINES et MINERAUX orange 30 comprimés
5,99 €*
3.90 / 5 21 avis
    Complément alimentaire MAGNESIUM+B6 citron 30 comprimés
    5,99 €*
    4.40 / 5 25 avis
      Conseils

      Les vitamines sont des micronutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Elles interviennent en faible concentration dans de nombreux processus vitaux. Apportées par l'alimentation, elles se répartissent en deux catégories:
      - Les vitamines liposolubles : Vitamine A, D, E et K
      - Les vitamines hydrosolubles : Vitamine B et C

      (1)
      Conseils

      Les minéraux sont indispensables à l'organisme. Leur consommation est l'un des facteurs de bonne santé. Un équilibre alimentaire couvre en général les besoins du sportif cependant, certaines adaptations peuvent être nécessaires en fonction de différents paramètres comme une pratique sportive intensive, une pathologie, un manque de soleil...

      HAUT DE PAGE