La bonne connaissance des techniques d’électrostimulations

(1)
Déposer un commentaire

Un appareil d’électrostimulation comprend un générateur de courant. Le type, sa qualité , le nombre de programmes proposés et ses afficheurs sont des éléments qu’ il faut prendre en compte avant tout achat car il existe une  différence de  tolérance d'un générateur à un autre.

Différents appareils d'electrostimulation

Trois catégories peuvent être proposées

  • La catégorie Sport pour  développer la  force musculaire, l’endurance, et  la force explosive en résistance et la récupération

  • La catégorie Forme Fitness pour développer la forme physique et athlétique et l’esthétique.

  • La catégorie médicale pour la re-musculation post blessures, la douleur, la capillarisation et le renforcement musculaire

Les générateurs de courant électrique sont nombreux et  souvent proposés par des marques connues et sérieuses. Mais attention au-delà des propositions  incontournables, il existe de nombreux « gadgets »  ou de « carrosserie », qui ne permettent pas d'obtenir des résultats .

 Les générateurs  peuvent produire différents types  de courant :

  • Continu,
  • Pulsatile,
  • à voltage constant,
  • à courant constant.

Ils sont définis par la durée de la phase, l’amplitude et la fréquence.

Les générateurs doivent être munis de plusieurs voies afin de faciliter la mise en place de nombreuses électrodes pour stimuler plusieurs muscles dans le même temps. Ils doivent  être électriquement garantis. Pour cela, l’alimentation directe en réseau n’est pas acceptable. Se pose alors le problème de la qualité de la batterie, de sa durée de charge et de son temps de charge.

La grande majorité des  générateurs propose des programmes préétablis, permettant à toute personne de réaliser une séance adaptée à sa demande.

Les électrodes :

 Attention à la qualité! En effet le type, la surface et la taille des électrodes proposées  ainsi que les méthodes d'application jouent un grand rôle sur la tolérance de l'impulsion électrique. On trouve aujourd’hui des appareils proposant des électrodes avec fils ou sans fils et aussi pilotés via une application .

La qualité et la structure des électrodes  peuvent conduire à une tolérance variable, de plus  en fonction de la période de l'utilisation de l'électrostimulation vous serez plus ou moins sensible aux impulsions provoquées. Il ne faut pas appliquer les électrodes au niveau d’une lésions cutanées (plaies, inflammations, brûlures, irritations, eczéma) ou d’une cicatrice.

Deux exemples de tolérance variable

  • Après un long travail endurance, il est évident que l'état de déshydratation de la peau ne sera pas identique à celui retrouvé lors des séances d'entraînement foncier ainsi la pénétration du courant électrique sera en lien avec votre état de déshydratation
  • Votre pourcentage  de masse adipeuse, votre  état métabolique , ainsi que les différentes adaptations hormonales peuvent apporter une modulation   dans   la tolérance et  l’efficacité de l’électrostimulation .

Enfin soyez vigilent à l’hygiène et à la conservation des électrodes

L’électrostimulation possède des indications non négligeables chez les sportifs dans le cadre des effets suivants :

  • gain de force musculaire
  • gain de masse musculaire
  • échauffement pré-compétitif
  • gain de contractibilité
  • diminution des douleurs
  • affinement de la silhouette
  • récupération généralisée

La plupart des générateurs excitomoteurs proposent des fréquences dites porteuses, une durée de phase, une intensité du courant, un choix de fréquence de stimulation, et une adaptation du temps de récupération.

Certains types d’appareils  proposent des programmes mixtes, développant la force,l’ endurance, la récupération, en y joignant également la possibilité de choisir des courants antalgiques.

Le déroulement d’une séance d’électrostimulation

Vous devez être bien installé et relaxé

La peau doit être nettoyée de toute pommade ,gel ou crème solaire

Un échauffement préalable est souhaitable pour se mettre en phase avec le programme et tester la tolérance des impulsions puis, au fur et à mesure de l’avancement de la séance, l'intensité peut être augmentée pour obtenir une contraction musculaire de plus en plus forte jusqu’à la limite de la « tétanisation » insupportable.

L’électrostimulation peut être utilisée également à des fins strictement récupératrices donc sans contraction, soit dans le cadre d'un programme en préparation sportive, soit dans le cadre de douleurs post-entraînement ou post-compétitif en utilisant de façon préférentielle les courants Tens ou à très basse fréquence

En termes d'indications sportives, l’électrostimulation permet en première intention d'être utilisée afin de développer la force maximale volontaire, avec ou sans hypertrophie musculaire afin de commencer un programme de tonification puis le renforcement musculaire et le gain de masse pourront être obtenus avec un travail de synergie en isométrie, sur banc de musculation traditionnelle ou lors d’un travail en pliométrie .

Il est à noter que de nombreux générateurs d'électrostimulation permettent également la mise en place de programmes, dits de pilarisation qui permettent aussi d’optimiser la récupération

Ne débranchez jamais les électrodes quand l’appareil est sous tension

Les inconvénients liés à l’utilisation de l’électrostimulation

  • Les phénomènes douloureux : Toute sensibilité est interindividuelle et variable selon son état de réceptivité. En effet, certaines personnes ne tolèrent ni la sensation de stimulation ni le courant impulsé, ni la sensation de brûlure sous électrode. Les douleurs dépendent de la durée, de la fréquence et de l’intensité du courant.
  • Dermatologiques et allergiques : Les plaies ou maladies de peau (eczéma, psoriasis, etc.), ainsi que les allergies aux électrodes ou au gel de contact sont des contre-indications réelles.
  • Les troubles de la coagulation : personne sous anticoagulant, hémophilie, ou antécédents de thrombose veineuse, sont des  contre-indications.
  • Les sportives enceintes : On peut également émettre quelques réserves et se poser de toute façon la question sur l'intérêt de l'électrostimulation généralement réservée en réhabilitation à l'effort après l'accouchement
  • Handicap : L’électrostimulation est possible chez les sportifs handicapés et souffrant de problèmes neuromusculaires. Les indications médicales doivent toutefois être respectées, un programme doit être établi en coordination avec l’entraîneur, le préparateur physique et le staff médical.
  • Enfant : Peu de travaux sur l’effet de l’électrostimulation sur les cartilages de croissance ont été publiés. L’usage de cette technique est donc peu conseillé chez l’enfant sportif.
  • Risques de surentraînement : Un excès de stimulation pourrait, selon certains auteurs, générer les mêmes phénomènes de surentraînement que la musculation traditionnelle. La variabilité du temps de relaxation et le type d’impulsions limitent ces phénomènes. Chaque fréquence ou programme peuvent induire un seuil de fatigue .
  • Autres contre-indications : Epilepsie ; Porteur de pacemaker ; Ventre de femme enceinte ; Hernie ou éventration. Blessures non cicatrisées. Phobie du courant électrique ;…..

Alerte : Un traitement électrique excito-moteur mal effectué peut déterminer des micro-lésions musculaires ou tendineuses par voie directe ou angio-ischémique, constituant des zones de moindre résistance, facteur éventuel de ruptures parcellaires. Des dangers non négligeables sanctionnent un empirisme coupable.. sources (Médecine du sport N 5-1977 – G. Bischop et Coll).

La norme appropriée aux appareils d’électrostimulation doit tenir compte notamment des points suivants :

  • La mise en place systématique d’un dispositif de sécurité à l’allumage
  • La limitation du type de courants utilisés à des signaux ayant fait la preuve de leur innocuité

Une information sur :

  • Les électrodes adaptées
  • Les contre-indications et précautions d’emploi.

La méthode moderne d'electrostimulation

Electrostimulation en wifi « corps entier » sur une machine en portant une combinaison spéciale capteur de courant Vous pouvez ainsi faire du cardio training en vous musclant !

Conclusion

L’électrostimulation est une technique utilisée par les médecins du sport ,les kinés et les préparateurs physiques pour optimiser la préparation musculaire des sportifs de haut niveau mais c’est aussi une technique abordable et très utile chez tous les sportifs quel que soit sa pratique ou son niveau de pratique pour aider à améliorer le récupération et entretenir le tonus musculaire. L’électrostimulation est aussi une bonne technique d’aide à affiner la silhouette

 

Docteur Patrick Bacquaert

Médecin chef de l'IRBMS

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Bâton de récupération noir orange
9,99 €*
4.30 / 5 49 avis
    Conseils

    Le sport, c’est la santé et le but est d’éviter les blessures, les microtraumatismes et de récupérer au plus vite pour profiter des vertus du sport et entretenir sa forme et son bien être.
    Les courbatures après le sport peuvent être évitées ou diminuées afin d’être supportables et sans gêne à la fois pour sa vie quotidienne mais aussi pour reprendre au plus vite son activité.

    (3)
    HAUT DE PAGE