Intérêt d'un gel chauffant en course à pied

Déposer un commentaire

Pour mieux se préparer à l’effort lorsqu’il fait froid mais pas seulement…

Le gel chauffant répond parfaitement à tous les besoins d'échauffement musculaire avant la pratique d’un sport en complément avec les méthodes habituelles d’échauffement comme les étirements et la mise en route cardio respiratoire.

 Sa texture ,non allergène, doit lui permettre de transmettre aux muscles, en profondeur, les propriétés tonifiantes et stimulantes de ses composants.

 La sensation ressentie doit être  celle d'une chaleur douce et modérée, sans brulure ni rougeur excessive, idéale dans un cadre d'une mise en fonction musculaire et de permettre d’éviter des accidents à froid.

Précaution d’emploi : Ne pas mettre le gel en contact des muqueuses donc se laver les mains après application. Attention aux allergie de contact potentiel au soleil donc éviter l’application de tout gel sur des surfaces de peau exposées au soleil c

Le saviez-vous ? Quand utiliser la chaleur ou le froid ????

L’application du froid  atténue l’œdème, limite la douleur  et l’inflammation, c'est idéal après l’effort en cas de sur utilisation articulaire ou musculaire..

L’application de chaleur stimule la circulation et dilate les vaisseaux  améliorant ainsi la réparation des contractures .  Elle diminue aussi la douleur  et  agit comme un relaxant apportant une sensation de bien être

Le froid est toujours indiqué si on ne connais pas sa blessure ou si on a une gonflement et aussi un hématome ( un bleu)

La chaleur est bonne pour les contractures en alternative au massage et pour les douleurs rachidiennes comme les lombalgies

Pas de froid ni de chaleur sur une plaie ou des boutons et sur une allergie

Le froid peut être utilisé comme médicament alors que la chaleur peut être utilisée comme vecteur du bien être

Pour la préparation à l’effort lors d’une météo peu clémente et froide un bon massage préalable avec un baume chauffant sera utile mais vous dispensera pas de vous échauffer

Docteur Patrick Bacquaert

Médecin chef de l'IRBMS

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE