ENTRAINEMENT TRIATHLON : TRUCS ET ASTUCES POUR OPTIMISER SON TEMPS

Pas facile de combiner vie perso, vie pro et entraînements quand on pratique le triathlon. Il est donc essentiel de bien optimiser son temps pour y parvenir. Retrouvez ici les trucs et astuces de l'entraînement que je partage avec vous grâce à mon expérience.

Dans ma planification pour le triathlon XXL j’ai prévu de m'entraîner tous les jours et avec le métier très prenant que j’ai, ce n’est pas tous les jours facile. Mais voici les petites combines qui me permettent de réussir à m’entraîner 7j/7.

1 - Se noter les séances dans son agenda perso/pro

Pour ma part j’ai un agenda google sur lequel je retrouve mes échéances professionnelles, mes sorties persos ET mes entraînements (je note le type de séance et la longueur). Comme ça, pas d’oubli et j’ai toute mon organisation sous les yeux en un coup d’oeil !

 

2 - Investir dans un Home Trainer

Certainement l’investissement le plus rentable que j’ai à ma disposition actuellement : le home trainer permet de faire des séances vélo chez soi quelles que soient les conditions climatiques. Et quand on vit à Paris, faire des km en vélo pendant l’hiver n’est pas toujours une partie de plaisir. De plus les séances sur Home Trainer sont souvent plus courtes qu’une sortie vélo classique. Entre 45’ et 1h 30 en fonction de ce que l’on travaille. Et il permet de rester à la maison avec ses proches. Attention toutefois : le home trainer ne doit pas remplacer toutes vos séances vélos à l’extérieur.

 

3 - S'entraîner tôt le matin

Cela implique une bonne dose de motivation pour se lever entre 6h et 7h mais pour autant, c’est le bon moment de faire une petite sortie running ou une séance Home trainer ! On avale un petit déjeuner rapide et light (#gâteau énergétique) et on part. Vous verrez une fois dans votre séance c’est le top. Et en plus ça vous réveille pour toute la journée. Je vous déconseille tout de même de faire des séances trop violente le matin tôt (type VMA courte).

 

4 - Faire une séance pendant la pause repas 

Pas de motivation à vous lever le matin? Faites une séance pendant votre pause repas ! (si votre employeur et votre temps de pause le permet). En effet en 45’ il est tout à fait possible de faire une séance course à pied qualitative. Exemple : 1h30 de pause repas : 5’ pour se changer / 45’ de séance / 10’ de douche / 30’ de repas et le tour est joué ! N’hésitez pas à proposer à vos collègues de boulot. Vous serez surpris par le nombre de personnes motivées pour une séance run ou natation.

 

seance-sportive

5 - Trouver le bon créneau pour les entraînements natation

La galère de l’entrainement natation : entre les horaires d’ouverture grand public rares ou les lignes d’eau archi bondées, il est clair que trouver la motivation pour aller nager n’est pas chose facile. Il n’y a pas de secret pour ça : épluchez un peu internet pour trouver les piscines les plus proches de chez vous et regardez leurs horaires d’ouverture. La petite astuce : les créneaux d’ouverture des piscines sont beaucoup plus importants pendant les vacances scolaires. C’est le bon moment pour faire une semaine spécifique natation par exemple. Sinon vous avez toujours la possibilité de vous inscrire en club. On en a parlé plus haut, ça peut être la bonne solution car les entrainements club se passent hors ouverture public et avec la présence d’un coach.

 

6 - Faire des sorties sportives en famille

Cest LA bonne idée pour cumuler le sport ET la vie de famille. Allez à la piscine tous ensembles, pendant que la famille s’amuse, vous avez le temps de claquer une petite séance rapidement.

Vous avez une séance de course à pied à faire ? Proposez à votre conjoint(e) ou à vos enfants de vous suivre en vélo ! C’est toujours sympa, ça rend les sorties longues moins monotones et ça peut même permettre de prendre les chronos si vous voulez faire une séance de vitesse.

 

7 - Travailler l'enchaînement vélo / course à pied

En plus de vous permettre de travailler l'enchaînement de deux disciplines, ça vous fait gagner du temps car vous n’aurez besoin que d’une douche après avoir fait deux séances. Et ça, quand on compte les minutes dans une journée, c’est vraiment pas mal ;-)

 

8 - Bien écouter son corps

Et pour terminer, la dernière astuce et peut être la plus importante : bien écouter son corps. La semaine dernière je devais faire une séance VMA de course à pied après le boulot. Je n’avais pratiquement pas dormi de la nuit, j’étais malade et la météo oscillait entre neige et pluie. Je suis sagement rentré chez moi pour me reposer. J’aurais très bien pu faire cette séance, mais à quel prix ? Une blessure ? être encore plus malade ? Non, cette soirée de repos m’a permis de retourner m’entraîner dès le lendemain et d’être en meilleur forme.

Le fait d’écouter mon corps me permet de m’entrainer beaucoup depuis de nombreux mois, sans la moindre blessure. Apprenez donc à lever le pied pour repartir de plus belle.

 

Voilà, c’est le partage que je pouvais faire avec vous sur la manière d’organiser son temps. Bien entendu il ne s’agit que de mon expérience personnelle. N’hésitez pas à en parler avec les gens autour de vous et surtout de trouver l’organisation qui vous convient le mieux. Il existe autant de manières de s’organiser que de personnes qui pratiquent le triathlon. Le plus important quand on pratique c’est de prendre du PLAISIR à l'entraînement et en compétition !

 

cedric-redacteur-aptonia

Cédric

Je pratique de triathlon depuis 15 ans. Plus qu'un sport, le triathlon est une philosophie de vie. J'ai eu la chance de connaître toutes les distances en triathlon, du XS au L.

Meilleur coureur que nageur, j'ai eu l'occasion de participer au championnat de France de D2 puis de D1 en duathlon avec mon premier club (TRIMOVAL). Je renouvelle l'aventure cette année en D2 de duathlon avec mon club de Champigny

Mais surtout, je réalise cette année mon 1er rêve : le triathlon Ironman® : je suis inscrit à celui de Vichy, le 26 Août prochain.

 

 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER 

Conseils
velo-tri
L’objectif est fixé, votre premier triathlon a lieu dans quelques semaines, maintenant place à l’entraînement ! Mais comment gérer la préparation avec trois sports ? Comment s’organiser ? Suivez nos conseils !
Conseils
prepa-tri.
Ca y est, vous êtes décidé et vous allez vous lancer sur votre premier triathlon, bravo ! A ce stade, vous vous posez certainement un milliard de questions à commencer par la suivante : comment je me prépare avant la course ? Entraînement, matériel, quel format de course...
Conseils
triathlon-reussir
L’inscription est faite, vous savez que dans quelques mois ou quelques semaines vous allez vous aligner sur le départ de votre premier triathlon. Le stress commence à monter ? Vous ne voulez pas rater cette première expérience sur le triple effort ? Suivez nos conseils !
Conseils
choisir-premier-triathlon
Choisir son premier triathlon c’est comme choisir son itinéraire pour partir en vacances… si vous vous plantez ça peut transformer la promesse d’un bon moment en véritable calvaire !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE