Entorse de la clavicule

Déposer un commentaire

L'entorse de la clavicule est une lésion traumatique fréquente de l’épaule conséquence d’un choc antérieur ou latéral sur l’épaule.

L’entorse provoque une douleur vive avec un gonflement visible sur le dessus de la clavicule

En fonction de l’intensité du choc et le degré de l’entorse on définit des stades lésionnels

Stades lésionnels

  • STADE 1 > Faible déplacements, œdème isolé des parties molles. Douleur localisée.
  • STADE 2 > Touche de piano, léger déplacement en haut et en arrière de l’extrémité de la clavicule. Si réduction il y a une simple élongation, si non il s’agit d’une déchirure des ligaments conoïde et trapézoïde.
  • STADE 3 > Douleur loco régionale, véritable touche de piano, diastasis à la radiographie.
  • STADE 4 > Impotence fonctionnelle, douleur étendue, large déplacement de l’extrémité de la clavicule qui chevauche sans se réduire en abduction. Petit fragment associé. Luxation importante avec ecchymose.

Les stades 1 et 2 sont les plus fréquents qui sont traités par le glaçage et l’immobilisation relative alors que les autres stades plus graves mais plus rares peuvent aboutir à une prise en charge chirurgicale

Le processus de survenue :Comment peut-on se faire une entorse de la clavicule ?

Une chute bras tendu, un choc sur la face antérieure de l’épaule, un contact épaule contre épaule en sports collectifs…

Il ne faut pas confondre fracture de la clavicule et entorse acromio claviculaire ni d’ailleurs luxation d’épaule.

Les signes cliniques

Douleur localisée  au moignon de l’épaule ou sur la clavicule.

 Grosseur localisée sur la clavicule

 Impotence fonctionnelle ( impossible de bouger le bras)

Comment fait-on le diagnostic ?

Par la réalisation d’une radiographie de l’épaule et de la clavicule

 Dans certains  cas le médecin  on peut s’aider de l’échographie, du scanner et de l’IRM

Le traitement

Différent selon les stades lésionnels

Du stade 1 Bras au repos en écharpe de 8 à 15 jours. Application de froid, et prise de paracétamol si douleur au stade 4  avec chirurgie obligatoire et arrêt sportif long plus de quatre mois et longue rééducation.        

Conduite à tenir lors de l’accident en urgence

Mettre de la glace, immobiliser le bras en écharpe et aller aux urgences

Le saviez-vous  Ne pas confondre entorse et arthropathie douloureuse de type arthrose

L’articulation acromio-claviculaire est très mobile est peu subir de nombreux chocs épaule contre épaule dans la surface près du but. L’arthropathie ou technopathie acromio claviculaire est une atteinte dégénérative atteignant le footballeur avec une douleur chronique.

Le traitement est préventif en évitant les contacts et en plaçant un stapping préventif puis on utilise la physiothérapie, la cryothérapie, les massages profonds et les gels anti-inflammatoires si échec on propose la mésothérapie ,les ondes de chocs, les infiltrations , les techniques type PRP puis la chirurgie.

Conclusion

L’entorse acromio claviculaire est assez fréquente  mais n’est pas toujours très grave, toutefois un bon diagnostic initial limitera les complications

Docteur Patrick Bacquaert

Médecin chef de l'IRBMS

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
19,99 €*
3.80 / 5 63 avis
    5,99 €*
    4.00 / 5 47 avis
      Conseils

      Les tendinites les plus fréquentes en sport
      • Épaule: Tendinite de la coiffe des rotateurs (ensemble des tendons de l’épaule qui permettent l’élévation , abduction du bras ou les rotations )
      • Coude: le tennis-elbow ou tendinite des épicondyliens (face externe du bras)
      • Bassin et pubis: tendinite des adducteurs ou Pubalgie
      • Hanche: tendinite de la hanche
      • Genou : tendinite rotulien ou syndrome de l’essuie-glace
      • Pied : tendinite du talon d'Achille

      (5)
      HAUT DE PAGE