COMMENT S'ORGANISER QUAND ON PRATIQUE LE TRIATHLON ?

J’entend souvent dire : “s'entraîner dans un sport c’est déjà compliqué, mais alors TROIS sports? C’est impossible!  A part en rallongeant les journées de 5h ou en arrêtant de dormir”.

Détrompez vous : un brin d’organisation, un zeste d’adaptabilité et une motivation à toute épreuve et vous verrez que tout est possible.

1/ Priorité à l’organisation

La vraie problématique d’une pratique sportive comme le triathlon c’est qu’elle nécessite de s'entraîner non pas dans un mais dans trois sports différents. Et pour les avoir toutes expérimentées, il est vrai que les difficultés pour pratiquer le triathlon s’accumulent rapidement :

- lieu de pratique pas toujours évident à trouver (piscine, piste d’athlétisme, horaires d’ouverture)

- activité sportive de plein air et donc météo-dépendante (pluie, vent, neige et autres réjouissances climatiques)

- activité chronophage (sortie vélo qui dure plus de 3h)

Vous rajoutez à cela les contraintes professionnelles (horaires de boulot), personnelles (chercher ses enfants à l’école) ou encore sociales (l'anniversaire de la grande tante dimanche prochain) et le sentiment de débordement ou de “je ne vais jamais y arriver” a vite fait de vous rattraper.

Alors STOP, on s’arrête 5 minutes, on respire un grand coup et on réfléchit. Ce n’est pas si compliqué que ça de se mettre au triathlon. Il suffit juste de faire les choses dans le bon ordre.

La première chose à faire quand on veut se mettre au triathlon, c’est d’avoir un objectif clair et atteignable. On en discute juste après mais c’est important d’avoir une cohérence entre son objectif final et le temps qu’on a pour s'entraîner. Une fois cet objectif fixé, on attaque le gros du morceau : l'entraînement ! Et là, j’ai pas mal de choses à partager avec vous : de l’importance de la planification en passant par les “trucs et astuces” pour optimiser son temps à l'entraînement. Vous êtes prêt ? Allez Top départ pour faire du triathlon !

2/ Un objectif clair et atteignable

Avant de se fixer un objectif, il faut savoir ce qu’on est prêt à lui accorder comme temps pour l’atteindre. Je vous donne mon exemple personnel : Je souhaite réaliser un triathlon XXL au mois d'Août prochain (3800m natation / 180km vélo / 42km running). Si je n’étais disponible que le Lundi soir de 20h à 21h pour m’entrainer, vous comprenez bien que mon objectif serait irréalisable. Avec une telle échéance, j’ai besoin de beaucoup m’entrainer. Sur une semaine classique je tourne à 7 ou 8 séances minimum et je passe environ 15h à l'entraînement.

Je vous l’accorde c’est un peu beaucoup mais mon temps d'entraînement est simplement en cohérence avec l’objectif que je me suis fixé. Rassurez vous, quand il s’agit de commencer ou de viser des courses plus courtes, pas besoin de passer autant de temps à l'entraînement. Surtout, ce qui est important, c’est que pratiquer le triathlon ne doit pas vous obliger à sacrifier le reste de vos activités.

Après tout est une question de priorité : le triathlon XXL est mon rêve depuis des années, c’est donc logique que je donne autant de mon temps à sa préparation. Donc, à vous de voir quelle place vous êtes prêt à donner à la pratique du triathlon dans votre vie quotidienne par rapport aux autres activités.

3/ Prévoir un temps d’entraînement en conséquence

Vous pouvez ensuite jeter un oeil à la distance que vous voulez réaliser. Je vous propose ci-dessous un ordre d’idée du temps nécessaire en fonction des distances :

Pour préparer un L (1900m/90km/21km) ou un  XXL (3800m/180km/42km), il faut passer du temps à l'entraînement. D’après mon expérience il est nécessaire de se libérer entre 9 et 15h par semaine minimum et prévoir entre 5 et 10 séances.

Pour préparer un  XS (400m/10km/2,5km) / S (750m/20km/5km)  ou encore M (1500m/40km/10km) c’est moins conséquent : il faut tout de même prévoir entre 3 et 9h d'entraînement réparties en 2 à 6 séances en fonction de vos possibilités.

Quelle que soit la distance que vous allez choisir il y a une chose importante à respecter : la régularité de l'entraînement. En effet ne vous lancez pas dans le défi d’un triathlon sans être un minimum préparé pour cela.

Une régularité de 8 à 12 semaines d'entraînement avant son premier triathlon (XS / S / M) semble nécessaire pour profiter à fond de sa course et ne pas subir l'enchaînement des trois disciplines.

Si jamais vous voulez vous lancer le défi d’une course longue distance votre préparation devra être plus longue (entre 16 et 20 semaines).

En résumé : on regarde le temps que l’on veut (ou peut) accorder à la pratique du triathlon, on définit un objectif réaliste en conséquence et on se lance avec régularité dans l'entraînement !

 

Pour en savoir plus sur la préparation à proprement parler, l'importance de la planification des entraînements et les astuces pour optimiser votre temps, c'est ici :

cedric-redacteur-aptonia

Cédric

Je pratique de triathlon depuis 15 ans. Plus qu'un sport, le triathlon est une philosophie de vie. J'ai eu la chance de connaître toutes les distances en triathlon, du XS au L.

Meilleur coureur que nageur, j'ai eu l'occasion de participer au championnat de France de D2 puis de D1 en duathlon avec mon premier club (TRIMOVAL).

Je renouvelle l'aventure cette année en D2 de duathlon avec mon club de Champigny Mais surtout, je réalise cette année mon 1er rêve : le triathlon Ironman® : je suis inscrit à celui de Vichy, le 26 Août prochain.

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER 

Conseils
velo-tri
L’objectif est fixé, votre premier triathlon a lieu dans quelques semaines, maintenant place à l’entraînement ! Mais comment gérer la préparation avec trois sports ? Comment s’organiser ? Suivez nos conseils !
Conseils
choisir-premier-triathlon
Choisir son premier triathlon c’est comme choisir son itinéraire pour partir en vacances… si vous vous plantez ça peut transformer la promesse d’un bon moment en véritable calvaire !
Conseils
prepa-tri.
Ca y est, vous êtes décidé et vous allez vous lancer sur votre premier triathlon, bravo ! A ce stade, vous vous posez certainement un milliard de questions à commencer par la suivante : comment je me prépare avant la course ? Entraînement, matériel, quel format de course...
Conseils
triathlon-reussir
L’inscription est faite, vous savez que dans quelques mois ou quelques semaines vous allez vous aligner sur le départ de votre premier triathlon. Le stress commence à monter ? Vous ne voulez pas rater cette première expérience sur le triple effort ? Suivez nos conseils !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE