COMMENT CHOISIR SON PREMIER TRIATHLON  

Choisir son premier triathlon c’est comme choisir son itinéraire pour partir en vacances… si vous vous plantez ça peut transformer la promesse d’un bon moment en véritable calvaire !

Le choix de votre première expérience va déterminer le volume de travail que vous allez devoir fournir, ainsi que la marge de progression que vous allez devoir atteindre pour accomplir votre premier exploit de triathlète. Cet article va vous permettre de connaître les pré-requis pour les différents formats. Il va également vous aider à vous poser les bonnes questions afin d’avoir quelques clés pour bien vous situer et vous jeter sereinement dans le bain du triathlon.

QUELLES SONT VOS MOTIVATIONS ? 

Avant toute chose il faut que vous définissiez ce que vous allez rechercher dans cette première expérience. Est-ce que vous souhaitez seulement terminer l’épreuve et savourer le moment sans regarder le chrono? Si vous souhaitez vous lancer de nouveaux défis, dès lors tout est possible, sachez que vous êtes un athlète en puissance et que si vous vous donnez les moyens de vos ambitions rien n’est impossible !!!

Si vous voulez vous aligner sur un longue distance vous le pourrez ! Même si je le déconseille fortement, cela ne sera qu’une question de travail (mais alors beaucoup, beaucoup de travail). Dans votre cas nous parlons de la notion de plaisir d’être finisher. Ou souhaitez vous prendre le départ pour jouer la gagne? Dans ce cas le choix de la course sera encore plus important : vous devrez savoir si le niveau est relevé ou non. Par exemple le choix  d’un petit format de début de saison est risqué, car souvent prisé par les athlètes pro en préparation de leurs échéances plus importantes. Vous devrez également connaître le profil de la course afin de définir s’il vous correspond. En définissant ces données essentielles vous n’aborderez pas de la même manière votre préparation et cela influencera forcément le choix du format et plus généralement de la course.

 

QUEL TYPE DE SPORTIF ÊTES-VOUS ? 

Le pourquoi vous le faites ne suffit pas ! Pour viser juste, faut-il encore bien vous connaître afin de bien choisir ! Une fois que vous avez opté pour la manière dont vous voulez vivre votre course, il faut vous évaluer pour sélectionner l’épreuve idéale. Bien se connaître va vous permettre de vous éviter une déconvenue cuisante et bien souvent démotivante pour rempiler ! Chaque triathlon correspond à un type de sportif.

Les formats courts du découverte au sprint ont deux facettes. La première c’est l’accessibilité pour les débutants (d’où leurs nom) vous pourrez prendre part à l’aventure du triathlon sans nécessairement consacrer vos journées à la préparation physique. Ensuite, ils présentent un second aspect qui va plaire aux coureurs explosifs et puissants, la course étant très rapide et les distances courtes dans chaque sport. Les départs sur ce type de format peuvent être très nerveux et cela joue très souvent des coudes dans l’eau (la fameuse machine à laver !!).

Les formats L et XL sont eux fait pour les sportifs de fond. Les maîtres mots sur ces triathlons sont : l’endurance et gestion. L’aspect mental sera une notion primordiale dans votre travail de préparation. Les triathlons format olympique sont les plus compliqués à aborder suivant votre profil car ils réunissent l’ensemble des pré-requis des autres formats, ce sont des épreuves nerveuses avec beaucoup de rythme mais les distances sont assez longues pour avoir nécessairement besoin d’une bonne endurance et maintenir un rythme intense pendant toute l’épreuve.

Suivant votre profil sportif vous aurez des prédispositions plus ou moins importantes pour les différents formats de triathlon. Si vous souhaitez jouer la gagne privilégiez les triathlons découvertes ou S. Même si vous ne vous en sentez pas encore capable, un plan d'entraînement bien construit peut vous mener à la victoire. Alors que sur les formats M à XL le niveau européen est tellement élevé que jouer un classement sur ces courses relève de l’exploit. En revanche, ces distances peuvent représenter un beau défi pour les triathlètes en quête de défis sans forcément regarder son chrono toutes les minutes. Attention je mets en garde les novices ambitieux qui auraient idée de se lancer sur les deux plus grands formats, cela nécessite forcément que vous soyez issu d’un des sports présents (course à pied, natation ou cyclisme) pour avoir un point fort sur lequel compter et bien évidemment la préparation sera très chronophage !!!

premier-triathlon

QUEL EST VOTRE SPORT DE PRÉDILECTION ? NATATION, VÉLO, COURSE À PIED ?

Avant de vous inscrire sur un coup de tête, testez vous ! Si vous êtes novice dans toutes les pratiques sportives, dépoussiérez votre vieux vélo qui dort dans le garage et allez faire un petit tour. Le lendemain chaussez les baskets et courez 20 ou 30 minutes. Le jour d'après mettez également la tête sous l’eau à la piscine municipale. Tout cela afin d’écouter votre corps pour voir si vous sentez capable d’enchaîner les trois disciplines. Vous privilégierez de faire votre course avec comme seul objectif de la terminer en format découverte ou S afin de bien mettre le pied à l’étrier, les distances peu élevées de ce type de triathlon vous permettront de prendre du plaisir et surtout de ne pas vous dégoûter de cette belle discipline.

Si vous êtes déjà sportif cela dépendra d’où vous êtes issu. Je m’explique : un pratiquant de sport collectif s’éclatera sur des petits formats qui sont des courses explosives. Au contraire un marathonien lui prendra son pied sur un format M où la notion d’endurance rentre en compte ! Il sera également nécessaire pour vous de chevaucher votre vieux vélo, d’aller courir et nager pour prendre vos sensations et jeter votre dévolu sur la bonne course.

Ensuite, viennent les pratiquants d’une des disciplines, pour vous attention à l’excès de confiance ! Vous aurez un point fort lors de l’épreuve et cela peut mener à des déboires lors d’une première. A trop vouloir montrer qui est le patron dans votre sport vous risqueriez de vous brûler les ailes et par conséquence de bâcher… Voyez cela comme une chance de bien gérer votre effort plutôt que de vouloir absolument rattraper tout le monde sur le vélo parce que vous taquinez la pédale (et je parle en connaissance de cause, car c’est ce qui m'est arrivé sur mon premier triathlon). Lors de votre préparation pensez tout de même à continuer à travailler ce point fort. Vous pouvez vous aligner sur un format olympique sans problème (avec une bonne préparation) et pour les ambitieux un peu fous sur un format L. Une nouvelle fois je déconseille fortement de vous lancer dans l’aventure d’un XL comme premier triathlon cela risquerait d’être la première et la seule expérience en triathlon que vous auriez. Seul des sportifs de très haut niveau (des pro) peuvent envisager d’attaquer par la distance reine.

OÙ SOUHAITEZ-VOUS RÉALISER VOTRE PREMIER TRIATHLON ?

Une fois que tout ce parcours intérieur vous a mené au format qui vous convient, il reste les aspects techniques. En effet, l’endroit où va se dérouler la course permettra ou non d’avoir la visite de proches lors de cette première. Si le triathlon se déroule non loin de votre domicile cela facilitera leur présence. Je vous assure qu’un soutien moral est une vraie source d’énergie lorsque que vous commencez à puiser au fond de vous-même.

Ensuite, la situation géographique de l’épreuve peut également influencer votre choix. Voulez-vous nager en mer ou en lac ? L’eau de mer porte plus les corps que l’eau douce, mais en revanche vous serez plus assujetti à une houle anxiogène. Alors que la nage en lac est plus simple à aborder d’un point de vue psychologique. Vous avez également le relief ou non à prendre en compte. Les triathlons avec du relief sur les parcours vélo et course à pied sont souvent très beaux, en revanche ils vont vous demander une préparation physique plus importante et contraignante.

Vous l’aurez compris chaque format de triathlon peut correspondre à un novice dans ce sport. On trouve des courses adaptées à chaque profil de sportif. Bien entendu vous trouverez plus de novices sur des épreuves courtes, mais suivant votre passé sportif et votre volonté vous pouvez vous faire plaisir sur des triathlons aux dimensions plus importantes. Si vous doutez encore n’hésitez pas à demander à un triathlète expérimenté dans votre entourage des conseils. Ce milieu est un microcosme où toutes les épreuves sont connues de tous et par conséquent il pourra vous prodiguer de précieux conseils pour bien vous orienter. Le plus important est de vous écouter et de ne pas douter de vos capacités. Vous êtes capable de soulever des montagnes si vous vous en donnez les moyens. Alors, au boulot ! Et n’oubliez pas de vous faire plaisir !!!

 

 

photo conseiller

Alexandre

Je suis passionné de triathlon depuis 5 ans, pratiquant de longue distance, triathlon L et XL. Je suis licencié au club de l’AMSLF Triathlon à Fréjus. Quelques belles expériences épinglées à mon tableau de chasse : Ironman®70.3® Aix en Provence, Polar international triathlon de Cannes, Embrunman… Cycliste aguerri et piètre nageur je cours comme je conçois le triathlon en allant au bout de moi même et au delà!

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS POUR BIEN DÉBUTER EN TRIATHLON

Conseils
check-list-triathlon
Le grand jour arrive, vous êtes dans les starting blocks, c’est bientôt votre premier triathlon ! Etes-vous bien équipé ? On vous aide à penser à tout pour être serein le jour J.
Conseils
prepa-tri.
Ca y est, vous êtes décidé et vous allez vous lancer sur votre premier triathlon, bravo ! A ce stade, vous vous posez certainement un milliard de questions à commencer par la suivante : comment je me prépare avant la course ? Entraînement, matériel, quel format de course...
Conseils
triathlon-reussir
L’inscription est faite, vous savez que dans quelques mois ou quelques semaines vous allez vous aligner sur le départ de votre premier triathlon. Le stress commence à monter ? Vous ne voulez pas rater cette première expérience sur le triple effort ? Suivez nos conseils !
Conseils
transition2
Ca y est, vous vous lancez sur votre premier triathlon et vous vous demandez bien comment passer d’une discipline à l’autre sans perdre trop de temps ? Ou peut-être avez-vous déjà expérimenté le triple effort et vous voulez améliorer vos transitions ? Cet article est fait pour vous !
Conseils
tri-velo
De nombreuses personnes, lorsqu’elles s’initient au triathlon, font face à cette grande question : devrais-je m’acheter un vélo de route ou un vélo de triathlon ? Pour moi, la réponse est très facile : si vous vous posez la question, c’est que la réponse est le vélo de route ! Je vais maintenant vous expliquer pourquoi je suis si catégorique.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE