COMMENT CHOISIR SON GEL ÉNERGÉTIQUE ?

Toute dépense physique entraîne une dépense énergétique qu’il faut compenser. Les gels énergétiques sont composés de nutriments et micronutriments répondant aux besoins liés à l’effort. L’objectif étant de reculer l’épuisement des réserves énergétiques et ainsi reculer la fatigue lors de l’effort. Le choix du gel se fait en fonction de l’effort et/ou du moment de consommation.

1/ SPORT ET GLUCIDES

Une alimentation régulière et adaptée pendant l’effort, permet la réhydratation, l’apport de sodium et retarde l’épuisement des réserves énergétiques.

L’apport régulier de glucides a plusieurs conséquences bénéfiques pour la performance :

   - Les glucides apportés au cours de l’effort seront consommés préférentiellement et permettront de moins puiser dans les réserves.

   - L’apport de glucides lors d’un effort permet de maintenir un même effort plus longtemps et permet d’augmenter le nombre de répétitions d’un entraînement fractionné.

   - La glycémie se maintient à un taux permettant un fonctionnement optimal du cerveau et permet ainsi de diminuer la sensation de fatigue, les erreurs de jugement et les défauts de coordination consécutifs à la fatigue.

   - L’apport de glucides permet de limiter les dégâts musculaires d’un effort. En effet, une fois le stock énergétique épuisé, les muscles devront trouver de l’énergie en faisant appel à une source d’appoint. Cette énergie d’appoint sera produite à partir de la dégradation des protéines constituant les fibres musculaires.

 

2/ QU’EST-CE QU’UN GEL ÉNERGÉTIQUE ?

Un gel énergétique est conçu pour répondre aux besoins liés à l’effort physique. Il est en général composé de glucides tels que le glucose, le fructose et la maltodextrine. Il renferme souvent d’autres substances : des vitamines et minéraux pour leurs effets antioxydants, de la caféine pour un effet stimulant et des acides aminés pour un effet protecteur.

Les gels apportent un concentré de glucides permettant de limiter l’épuisement des réserves. Cependant, ils devront être associés à un apport hydrique pour répondre aux besoins liés à l’effort.

Un autre intérêt des gels est la facilité de transport et de consommation.

Pour une utilisation optimale, tout gel énergétique doit être consommé avec un peu d’eau car ils sont très concentrés et peuvent occasionner chez certaines personnes des troubles digestifs.

 

COMMENT CHOISIR SON GEL ÉNERGÉTIQUE ?

Les recommandations concernant les glucides sont de 30g de glucides / heure pour toute activité comprise entre 1 et 3 heures. Cet apport passe à 60g de glucides / heure au-delà de 3h d’effort, voire plus quand l’organisme est entraîné.

Les Energy gels short distance et long distance sont idéaux pour vous accompagner dans vos sessions d’entrainements ou de compétitions. Ils sont composés d’une base glucidique associant du glucose, du fructose et de la maltodextrine. Ils sont également enrichis en vitamines, minéraux et caféines pour vous accompagner dans vos différents efforts.

Enrichissement des energy gels short distance

- Vitamine B1 : contribue à un métabolisme énergétique normal.

- Vitamine B6 et B12 : contribuent à réduire la fatigue.

- Vitamine E et Zinc : contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

L’Energy gel short distance est idéal pour les efforts compris entre 1h et 3h. Consommez 1 gel toutes les 45 minutes à 1h en association avec de l’eau.

Enrichissement des energy gels long distance

- Vitamine B1 : contribue à un métabolisme énergétique normal.

- Vitamine B6 et B12 : contribuent à réduire la fatigue.

- Vitamine E et Zinc : contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif

- Caféine

- BCAA

L’Energy gel long distance est idéal pour les efforts supérieurs à 3h. Consommez 1 gel toutes les 45’ à 1h à partir de 3h d’effort. Le gel doit être associé à une boisson isotonique ou multiplier pour répondre aux besoins nutritionnels qui pour rappel sont de 60g de glucides / heure d’effort lorsque l’activité dépasse 3 heures.

 

photo conseiller

Marie Fauchille

Diététicienne - Nutritionniste, passionnée de raid multisport et d’aviron

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Conseils
hydratation-velo
Le triathlon est un sport exigeant ou chaque détail compte, la technique, l’expérience, la gestion mentale, le matériel et bien sûr la stratégie nutritionnelle. L’hydratation est une des clés de la réussite d’un triathlon.
Conseils
boisson-isotonique
Boisson isotonique, boisson énergétique, ou encore boisson de l’effort, il existe une multitude de termes pour désigner les boissons destinées aux sportifs. Ces boissons se démocratisent de plus en plus mais que signifient ces termes ? Sont-elles toutes équivalentes ? comment les consommer ? Nous vous disons tout !
Conseils
boisson-recup
Vous entendez souvent parler des boissons de récupération mais savez-vous exactement à quoi elles servent ? Quels en sont tous les bénéfices, et plus particulièrement sur une activité sportive comme le triathlon ?
Conseils
nutrition-velo
Selon son niveau, son état de forme, le triathlète mettra jusqu’à 45 minutes pour boucler une distance de sprint, jusqu’à 4 heures pour la distance olympique, et jusqu’à 17 heures pour achever un Ironman. Chaque épreuve demande donc une préparation nutritionnelle spécifique.
5.00 / 5 1 commentaire

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE