COMMENT CHOISIR SES COURSES EN TRIATHLON ?

Nous pratiquons tous le triathlon pour une bonne raison et, pour la plupart d’entre nous, participer à des courses est l’occasion de se lancer des défis, de rythmer ses entrainements et sa saison de triathlon. Pour en profiter un maximum, le choix des courses est important et devra tenir compte de plusieurs facteurs. Alors c’est parti, découvrons ensemble les éléments qui vont vous aider à faire les bons choix de courses en triathlon !

1/ QUEL EST VOTRE NIVEAU DE PRATIQUE ?    

Si vous débutez le triathlon, vous devrez vous concentrer sur 1 ou 2 objectifs principaux cette année. Il vous faudra d’abord prendre vos repères, vous entraîner dans chacun des trois sports puis travailler les transitions pour arriver prêt lors de votre première épreuve.

Pour les triathlètes confirmés, vous êtes plus habitué à enchainer les entrainements et les courses, votre corps pourra absorber un volume d’entraînement plus important. Vous pourrez donc vous concentrer sur 2 ou 3 objectifs dans l’année et jalonner votre préparation par des courses préparatoires plus courtes. Par exemple un ou deux triathlons plus courts, des duathlons, des trails, des courses sur route, des cyclosportives ou swim and run pour varier les plaisirs.

 

Mon conseil pour bien vous organiser :

Chaque personne en fonction de ses capacités, son vécu sportif dispose d’une capacité différente à enchaîner les épreuves. Nous allons nous concentrer sur le pratiquant débutant ou débutant confirmé. En début de saison, nous avons souvent tendance à participer à quelques duathlons. Je vous propose de caler un ou deux duathlons en début de saison. Cela vous fera des objectifs pour travailler la vitesse. Ensuite, vous pourrez caler un format S et compter 8 semaines de préparation spécifique pour cet objectif. Si vous restez sur du format S je pense que 3 triathlons seront un bon objectif. Vous pouvez en parallèle participer à quelques courses à pied ou swim and run. Ensuite si vous souhaitez enchainer sur un format M comptez idéalement 2 mois de récupération entre les 2 épreuves, cela vous permettra de récupérer et en même temps de vous préparer spécifiquement à ce nouvel objectif.

 

2/ DE COMBIEN DE TEMPS DISPOSEZ-VOUS POUR VOUS ENTRAÎNER ?

De manière générale, plus le format de course sera long et plus les entraînements seront nombreux et longs. Bien sûr un triathlète de bon niveau spécialiste des formats courts aura des volumes d’entraînements conséquents mais en général plus vous allez allonger les distances et plus il vous faudra du temps à consacrer à votre préparation. Il sera donc judicieux de tenir compte de l’ensemble des paramètres pour déterminer ce temps disponible. A vous de vérifier notamment si votre vie de famille et votre vie professionnelle vous permettent de vous préparer au format voulu et sur la période choisie.

running-triathlon

 

.

3/ QUEL FORMAT DE COURSE ALLEZ-VOUS CHOISIR ?

Bien entendu, votre niveau conditionnera le choix du format sur lequel vous allez vous inscrire. Les triathlètes débutants iront de préférence sur des formats courts XS et S. Les sportifs plus confirmés ou habitués à des efforts plus longs pourront s’essayer au format M. Enfin, les triathlètes confirmés pourront opter pour le format qui leur convient avec un aspect explosif et privilégiant la vitesse sur les formats XS, S et M ou un format privilégiant l’endurance sur des formats L ou XXL.

 

4/ QUELLES SONT VOS MOTIVATIONS ?

Il vous faut construire votre calendrier en tenant compte de vos motivations à court, moyen et long terme. Imaginons que dans deux ans vous pensiez faire un format L ou XXL il vous faudra organiser vos deux années en conséquence et construire un calendrier avec un objectif sur deux ans.

Si, par contre votre motivation est de terminer votre premier triathlon, vous allez placer cet objectif au bout de quelques mois de pratique afin de vous préparer et réussir ce défi !

 

5/ VOUS PARTEZ EN SOLO OU A PLUSIEURS ?

Le triathlon un sport individuel mais en groupe c’est mieux !

Le jour de la course, nous sommes seul face à nous même mais participer à une course avec des amis ou coéquipiers du club c’est important pour plusieurs éléments. Dans un premier temps, il y a la préparation à la course, il vous sera plus facile de trouver des compagnons d’entraînement si vous êtes plusieurs à vous préparer. Ensuite, pour organiser un déplacement, cela sera plus facile et plus convivial. Certains déplacements peuvent être importants et c’est aussi l’occasion de partager quelques jours de vacances entre amis. Enfin, le partage après course est toujours un moment important pour les coureurs.

 

Enfin, voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix :

 

 

natureman-2019
- Respectez bien un temps de repos entre chaque course pour optimiser vos performances

Entre les courses sur des formats courts vous pourrez très vite reprendre les allures d’entraînement et enchaîner. Par contre sur des formats plus longs il vous faudra vous reposer. Une personne préparant un triathlon L pourra effectuer un triathlon M quelques semaines avant sa course et si elle souhaite enchainer deux formats L, il serait bien de laisser une période d’au moins 2 mois entre les 2 triathlons.

Pour un format XXL, il sera bien d’effectuer un L jusqu’à 6 semaines avant et pour l’enchainement de 2 triathlons XXL veiller à en faire au maximum 2 dans l’année. Encore une fois, chaque individu est différent et a une capacité différente en terme d’enchaînements. N’oubliez pas qu’il est important de gérer votre effort tout au long de la saison.

Pour optimiser ses performances il faudra bien travailler par cycle avec des cycles de préparation générale, des cycles plus spécifiques et des phases d’affûtage et de repos entre chaque objectif. Nous ne pouvons pas être performants toute l’année donc il faut gérer les pics de forme.

 

.

 

- Prenez le temps en début de saison pour vous organiser et accorder entraînements, vie pro et vie perso

Il est important de vous poser pour établir le calendrier. Compte tenu des points évoqués, il vous faudra lister vos contraintes tout au long de la préparation. Il ne serait pas opportun de décider de faire un format L alors que vous savez que professionnellement votre emploi du temps sera chargé les 2 mois qui le précèdent ! Regardez le calendrier, notez les courses qui vous intéressent, partagez avec vos amis, décidez et inscrivez-vous. Les inscriptions aux courses se font parfois très tôt dans la saison et certaines courses sont véritablement prises d’assaut ! Gardez en tête en déterminant vos objectifs à privilégier des temps de repos et à maintenir un équilibre dans votre vie !

Et si vous ne savez pas où chercher, consultez notre calendrier des courses :

Un dernier mot, n’oubliez pas que c’est vous qui choisissez vos courses et qu’il vous appartient de tout mettre en place pour arriver à réussir vos objectifs. Peut-être parfois vous demanderez-vous pourquoi vous avez décidé de vous engager dans cette aventure mais dans ces moments là, souvenez-vous que cela vous tenait à coeur il y a quelques semaines ou quelques mois. J’aime bien me rappeler que ce n’est pas uniquement l’arrivée mais surtout le chemin qui compte, alors prenez du plaisir tout au long de cette année !

 

chrystele-redactrice-aptonia

Chrystèle

Je pratique le triathlon depuis 10 ans. Après avoir couru sur les différents formats allant du XS au XXL, je privilégie désormais le format L. Les deux disciplines dans lesquelles je suis la plus à l'aise sont le cyclisme et la course à pied avec une prédilection pour la course.

Je suis particulièrement adepte des épreuves offrant du dénivelé. J'aime le triathlon car c'est un sport complet qui réunit de nombreuses valeurs que je partage.

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS POUR RÉUSSIR VOTRE TRIATHLON

Conseils
nutrition-velo
Selon son niveau, son état de forme, le triathlète mettra jusqu’à 45 minutes pour boucler une distance de sprint, jusqu’à 4 heures pour la distance olympique, et jusqu’à 17 heures pour achever un Ironman. Chaque épreuve demande donc une préparation nutritionnelle spécifique.
4.00 / 5 1 commentaire
Conseils
prepa-tri.
Ca y est, vous êtes décidé et vous allez vous lancer sur votre premier triathlon, bravo ! A ce stade, vous vous posez certainement un milliard de questions à commencer par la suivante : comment je me prépare avant la course ? Entraînement, matériel, quel format de course...
Conseils
triathlon-reussir
L’inscription est faite, vous savez que dans quelques mois ou quelques semaines vous allez vous aligner sur le départ de votre premier triathlon. Le stress commence à monter ? Vous ne voulez pas rater cette première expérience sur le triple effort ? Suivez nos conseils !
Conseils
zone-transition
Vous souhaitez franchir le pas et débuter le triathlon ? Vous voulez connaître le plaisir de franchir la ligne d'arrivée mais vous ne savez pas vraiment comment ça va se passer ? Découvrez comment se déroule un triathlon et nos conseils pour vivre pleinement cette première expérience.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE