Acides aminés et sport

(1)
Déposer un commentaire

Les acides aminés sont les composants de base des protéines. Il existe environ 250 acides aminés qui répondent à différentes fonctions et seulement 20 d'entre eux forment les protéines.

Les acides aminés entrants dans la constitution des protéines se divisent en deux groupes:

  • les acides aminés essentiels, ils sont dit "essentiels" car l'organisme ne peut pas les fabriquer lui-même, ils doivent dons être apportés par l'alimentation courante. Ils sont au nombre de 9.
  • Les acides aminés non essentiels, ils sont dit "non essentiels" car l'organisme est capable de les synthétiser lui-même.

Les acides aminés essentiel

Ils sont au nombre de 9

Isoleucine

L'isoleucine améliore significativement la récupération des sportifs et prévient le catabolisme musculaire.

L'isoleucine participe à la production d'énergie, améliore le niveau d'endurance et constitue une source d'énergie pour le muscle.

L'isoleucine a un effet sur la glycémie, il stabilise et régule le niveau de glucose dans le sang.

Phénylalanine

La phénylalanine a un effet stimulateur sur la glande thyroïde qui sécrète une hormone régulatrice du système nerveux, qui atténue la douleur: la thyroxine.

Au niveau du cerveau, la phénylalanine fabrique des neuromédiateurs, qui véhiculent l'information. Elle a ainsi un rôle dans l'apprentissage et la mémorisation.

La phénylalanine est un antidépresseur naturel, elle est transformée dans l'organisme en dopamine, noradrénaline et adrénaline qui sont des molécules essentielles dans de nombreuses transmissions nerveuses.

La phénylalanine intervient également dans la régulation de l'appétit.

Valine

La valine est un stimulant naturel, elle participe au bon fonctionnement du système nerveux. La valine sert à la production d'énergie, elle est rapidement assimilée et aussitôt attribuée aux muscles.

La valine aide à la réparation des tissus musculaires.

Méthionine

La méthionine est un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et prévient le vieillissement. c'est également un antitoxique et antifatigue.

La méthionine permet d'abaisser le taux d'histamine et de cholestérol, en stimulant la production de la lécithine du foie, qui permet la fluidité de la membrane cellulaire.

La méthionine participe à la dégradation des lipides et prévient les accumulations dans le foie et les artères.

La méthionine est le précurseur de la cystéine et de la taurine qui ont un rôle dans la récupération musculaire.

La méthionine rend à vitamine B9 disponible et améliore l'assimilation du zinc.

Leucine

La leucine est un stimulant au niveau du muscle. Elle constitue une source d'énergie pour les muscles en stimulant la production des protéines. Elle aide à la régénération et à la réparation musculaire.

La leucine diminue le taux de sucre dans le sang en stimulant la libération d'insuline.

La leucine favorise la synthèse de l'hormone de croissance.

Thréonine

La thréonine participe à la formation de l'élastine et du collagène jouant un rôle dans la croissance des cartilages et des ligaments.

La thréonine participe à l'équilibre protéique au sein de l'organisme.

La thréonine joue un rôle dans le bon fonctionnement intestinal, en facilitant les échanges nutritifs intestin/sang. De plus elle participe à la dispersion des graisses au niveau du foie.

Lysine

La lysine participe à la formation des anticorps et à la régénération des tissus endommagés. Elle contribue au métabolisme des glucides et favorise l'absorption des graisses. Elle facilite la formation du collagène en collaboration avec la vitamine C.

Chez l'enfant, la lysine est nécessaire à la croissance et au développement des os. de plus elle favorise l'absorption du calcium chez l'adulte.

Tryptophane

Le tryptophane est un précurseur de la sérotonine, c'est un calmant et un antidépresseur, il favorise le sommeil.

Le tryptophane contribue à la santé du système nerveux, stabilise l'humeur et réduit l'appétit. Il aide l'action des vitamines B et permet la synthèse de la vitamine B3, réduit les besoins en glucides et élève le taux de glucose dans le sang.

Le tryptophane stimule la libération de l'hormone de croissance.

Histidine

L'histidine est un acide aminé essentiel durant la croissance. Elle participe à la réparation des tissus.

L'histidine est indispensable à la synthèse de l'hémoglobine et entre dans la composition des enzymes pancréatiques qui digèrent les protéines.

L'histidine contribue à abaisser la pression sanguine. Il est nécessaire à la synthèse des globules rouges et blancs.

Les BCAA (Branched Chain Amino Acids)

Les BCAA encore appelés les acides aminés branchés regroupent trois acides aminés: la leucine, l'isoleucine et la valine. A eux trois, les BCAA constituent environ un tiers des protéines musculaires.

De ces trois acides aminés, la leucine est la plus puissante sur le plan anabolique, mais elle a besoin des deux autres afin de produire une action durable.

Les BCAA ont un rôle de construction musculaire mais pas que car lors d'un effort de longue durée, l'organisme utilise les BCAA des muscles pour produire de l'énergie.

Un apport de BCAA va ainsi optimiser la récupération et la prise de masse musculaire en période de récupération. Les dernières études montrent également l'intérêt d'apporter des BCAA pendant l'effort non seulement pour limiter la dégradation musculaire liée à l'effort mais également pour économiser le glycogène musculaire qui en diminuant pendant l'effort entraîne l'apparition de fatigue.

glutamine et sport

La glutamine est un acide aminé appartenant à la famille des acides aminés non essentiels. Chez le sportif qui s'entraîne régulièrement, la glutamine doit être considérée comme un acide aminé essentiel, car la capacité du corps à la synthétiser est largement inférieure à la destruction provoquée par l'effort. Nos muscles sont responsables d'environ 70% de notre synthèse totale de glutamine.

La glutamine est l'acide aminé le plus abondant de l'organisme. Elle représente environ les 2/3 des acides aminés libres dans nos muscles. Il existe une corrélation étroite entre le niveau de glutamine libre dans les muscles et la capacité de synthèse des protéines. Plus le taux de glutamine est élevé, plus l'anabolisme est puissant.

La glutamine joue également un rôle fondamental dans l'immunité par sa capacité à aider à la cicatrisation des cellules intestinales. Il faut savoir que l'effort entraîne une dégradation des cellules intestinales qui constituent la première barrière de défense de l'organisme. Prenons comme exemple l'onde de choc du coureur, elle est très destructrice des cellules intestinales.

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE