A quoi servent les sucres lents ?

(4)
Déposer un commentaire
L’organisme est constitué en majorité d’eau (60%), de protéines, de lipides, de minéraux, et de glucides. 
Tous ces éléments proviennent de l’alimentation et sont soit utilisés pour fournir l’énergie nécessaire pour son bon fonctionnement, soit associés pour former la structure des tissus des organes.

Les glucides : source d’énergie.

Ces derniers aussi appelés « sucres » ou « hydrate de carbone » sont notre principale source d’énergie.
Une fois digérés, ils sont stockés dans les muscles et le foie sous forme de glycogène en quantité plus ou moins importante.
L’énergie fournie par les glucides est égale à 4kcal/g.

Il existe de nombreux types de glucides. Il y a quelque temps ces derniers étaient divisés en 2 catégories distinctes :

  • les glucides simples (ou sucres rapides) : saccharose, fructose, glucose, que l’on trouve dans les fruits, le sucre, les sodas …
  • les glucides complexes (ou sucres lents) : l’amidon est présent dans les céréales, les légumineuses, les pommes de terres…

Parle-t-on encore de sucres lents et sucres rapides ?

Aujourd’hui, les glucides sont classifiés selon l’index glycémique (IG). C’est une mesure qui reflète la vitesse de digestion des sucres. Pour déterminer si un IG est élevé ou bas, on le compare à celui du glucose.

Concernant les aliments, l’IG de ces derniers est dépendant du type de glucides qu’il contient (sucres rapides ou sucres lents), de la présence d’autres molécules (fibres, protéines, lipides), de son mode de cuisson et des différentes transformations industrielles. Ainsi la notion de sucre rapide, sous entendue simple, et la notion de sucre lent sous entendue complexe, n’a plus de raison d’être.

Un IG est considéré comme élevé quand il est supérieur a 70, modéré quand il est compris entre 55 et 70 et bas quand il est en dessous de 55.

Quelle quantité de glucides doit-on consommer ?

Les glucides couvrent environ 50 à 60% de l’apport énergétique total de la journée. L’apport recommandé est approximativement de 6g / kg de poids /jour. Les sucres à IG élevé ne doivent pas excéder 10% de la ration énergétique totale d’une journée.

Attention a la consommation de ces derniers car si vous êtes inactifs, les réserves musculaires de glycogène sont pleines. L’apport supplémentaire de glucose va alors être stocké préférentiellement sous forme de graisse.

A l’opposé, la consommation de glucides d’IG faible est d’un intérêt nutritionnel important puisqu’ils sont lentement utilisés. Chez les sportifs, les glucides d’IG bas ont donc une place prépondérante dans l’alimentation générale.

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Boisson isotonique à reconstituer ISO orange 650g
7,99 €*
58 avis
    Conseils
    Les protéines

    Les protéines sont considérées comme étant les « briques » de l’organisme. Elles constituent l’élément de base de toutes cellules vivantes. La protéine constitue un nutriment indispensable à la vie.

    (4)
    HAUT DE PAGE