Comment choisir sa protection contre les insectes?

(2)
Déposer un commentaire

Au grand air ou à l’intérieur, pendant votre pratique sportive et durant vos voyages : comment se protéger des moustiques et des autres insectes qui viennent vous piquer ? Suivez nos conseils pour éviter les démangeaisons !

Pourquoi se protéger des insectes ?

Se faire piquer ce n’est jamais agréable et ça vous provoque des démangeaisons ! Mais au-delà de cette gêne, les piqûres d’insectes peuvent être plus graves. En effet, elles peuvent aussi transmettent des maladies. Par exemple les moustiques tigres sont vecteurs de la dengue, du chikungunya et de la fièvre jaune, les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, les punaises : la maladie de Chagas… Ainsi, la protection personnelle contre les piqûres d’insectes est souvent la principale et la première mesure de prévention de ces maladies.

Comment se protéger des insectes ?

La plupart des moustiques sont nocturnes et piquent entre le coucher et le lever du soleil, mais certains piquent également de jour : il faut donc vous protéger tout au long de la journée.

Vous devez savoir qu’aucune méthode n’est efficace à 100% car les insectes peuvent s’habituer au produit mais il existe un ensemble de méthodes efficaces chacune adaptée à une situation donnée. La clef d’une prévention réussie ? Combiner intelligemment ces différentes méthodes qui sont complémentaires et jouer sur la régularité de leurs applications.

Les différentes méthodes pour se protéger des insectes :

Les vêtements combinés à l’insecticide tissu:

La première recommandation est de porter des vêtements couvrant tout votre corps, y compris les bras, les poignets, les jambes et les chevilles. Mais vous devez savoir qu’une piqûre sur cinq se fait à travers les vêtements : imprégner d’insecticides ces derniers vous permettent de lutter contre les insectes. Idéalement, vous pouvez pulvériser sur vos vêtements (ou votre tente) un insecticide tissu, tel que le spray Biovectrol.

Les répulsifs cutanés :

Ils sont à appliquer sur la peau, sur toutes les parties découvertes du corps, visages compris, ainsi que sur les parties pouvant se trouver découvertes à l’occasion de mouvements. Ces répulsifs ne tuent pas les moustiques mais ils les éloignent. Ils contiennent des substances transmettant à l’insecte un message de danger lui indiquant de s’éloigner.

Afin de vous aider dans votre choix, sachez que ces répulsifs sont homologués. Les seuls actifs autorisés par l’Europe sont : DEET (N,N-diethyl-meta-toluamide), IR 3535 (Ethylbutylacetylaminopropionate), ICARIDIN (Hydroxyethylisobutylpiperidine carboxylate), CITRIDIOL et GERANIOL. Pensez à bien vérifier l’étiquette de ces produits !

Nous vous conseillons les sprays Aptonia 50ml et 100ml d’une efficacité de 6h contre les moustiques et de 2h contre les mouches et qui sont homologués : l’actif utilisé est l’IR 3535.

Les bracelets “anti-moustiques”:

Ces bracelets répulsifs sont conçus pour éloigner aussi les moustiques et ainsi éviter les piqûres. Plus ludique que les répulsifs cutanés, vous pouvez les trouver dans différents coloris : un petit plus qui peut plaire à vos enfants ! Attention toutefois, ces bracelets ne sont efficaces sur les moustiques que dans les zones tempérées.

Nous vous conseillons le bracelet No Mosquito d’Aptonia d’une efficacité de deux semaines, qui se recharge et qui est homologué : l’actif utilisé est le GERANIOL.

Les tortillons fumigènes:

Répulsifs à utiliser exclusivement en extérieur, ils sont idéaux pour les soirées en plein air. L’utilisation de ces serpentins fumigènes complète efficacement l’action des répulsifs appliqués sur la peau et les vêtements.

Les moustiquaires:

Idéales pendant la nuit, elles sont à border sous les matelas ou elles doivent toucher le sol pour ne laisser passer aucun insecte. Afin d’assurer une bonne protection contre les moustiques nocturnes vous pouvez pulvériser dessus un répulsif tissu en plus ou en choisir une déjà imprégnée d’insecticide. Nous vous conseillons la moustiquaire Quechua.

Les insecticides :

Cette méthode ne repousse pas les moustiques mais les tue. Vous pouvez trouver les insecticides sous forme d’aérosol ou de diffuseur électrique. La bonne méthode : pulvériser votre chambre d’insecticide en aérosol ou branchez un diffuseur dès l’entrée de la chambre avant d’aller vous coucher.

L’astuce en plus : le stylo après piqûres !

Si malgré tout un insecte a réussi à vous piquer vous pouvez utiliser un stylo après piqûres pour calmer la zone touchée. Ce geste malin, rapide et efficace a un effet apaisant sur les piqûres d’insectes. De plus, il agit comme un système de défense et permet de diminuer l’inflammation et la rougeur. Nous vous conseillons le stylo après piqûres d’insectes d’Aptonia qui contient de l’extrait d’algue dorée et du bisabodol aux propriétés apaisantes. Son application est très facile grâce au système roll-on !

 

Stéphanie Mouragues
Chef de produit
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE