Comment bien vous alimenter avant un match ?

(1)
Déposer un commentaire

Quel que soit le niveau de performance, « joueur du dimanche » ou footballeur professionnel, votre préparation avant match a un impact direct sur votre performance. Avec une bonne  alimentation, vous mettez toutes les chances de votre côté pour être au top de votre forme.

Comment faire  le plein d’énergie avant votre match ?

Le match approche à grand pas et vous souhaitez tout donner ? Avec une bonne préparation, le match n’aura plus de secret pour vous …

Les trois derniers jours avant le match vous permettront de faire des réserves énergétiques, l’alimentation doit être équilibrée avec une plus grande ration de glucides complexes à l’image des  féculents (pâtes, riz, semoule, pomme de terre, pain...). Les glucides complexes sont en quelque sorte « le carburant » de votre organisme, ils apportent une énergie utilisable à long terme.

Si vous êtes sujet aux troubles digestifs durant les matchs, évitez au cours de ces trois derniers jours de consommer des crudités, riches en fibres, ils favorisent les ballonnements.

Le dernier repas avant un match

Le dernier repas avant le match doit être copieux mais digeste. Idéalement, il se termine  2 à 3 heures avant le match afin de vous aider à terminer la digestion. Si l’estomac n’est pas vide lors du coup d’envoi, les besoins musculaires entrent en compétition avec les besoins du tube digestif, ce qui peut entraîner des troubles digestifs favorisant la baisse de performance.

Ce repas doit être à prédominance glucidique (féculents) pour ne pas entamer les précieuses réserves énergétiques. Sa composition dépend de l’heure du match :

  • Si le match est dans la matinée, le petit déjeuner est le dernier repas. Il sera composé d’une boisson chaude, un produit céréalier et un fruit ou une compote. L’ultracake est un gâteau énergétique riche en glucides et surtout très digeste. Il répond aux besoins lors du dernier repas.
  • Si le match a lieu dans l’après midi, le déjeuner sera le dernier repas. Il est composé de féculents (pâtes ou riz), viande maigre (poulet), sauce de légumes (éviter les sauces grasses) et une compote.
  • Si le repas est en soirée, la collation de l’après midi aura la même composition que le petit déjeuner.

L’hydratation reste un point primordial lors de ce dernier repas.

Comment faire le plein d’énergie au cours de la mi-temps ?

Vous jouez au niveau départemental, régional ou national ? Vous avez besoin de refaire votre stock d’énergie au cours de la mi-temps. L’hydratation et l’apport énergétique sont les priorités lors de cette période. Idéalement,  il faut boire dés que possible. N’hésitez pas à laisser une bouteille sur le bord du terrain si cela est possible. Lors de la mi temps, buvez par petites gorgées régulières.

Le plein d’énergie doit se faire rapidement, préférez une boisson énergétique ou gel énergétiques, leur texture liquide et semi liquide leur donne une action très rapide.

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Conseils
comment-bien-s-hydrater

L’eau est un besoin vital. Pour notre santé et un bon équilibre de notre organisme, toute quantité d’eau perdue doit être remplacée. Avant, après et surtout pendant l’effort, la déshydratation est le pire ennemi du sportif et de la performance. S’hydrater est donc essentiel pour chacun d’entre nous. C’est pour cela que le Blog Aptonia lancera son premier dossier sur les bienfaits et les caractéristiques de l’hydratation chez le sportif. Et voici dans un premier temps les 6 conseils à suivre pour s’hydrater de façon optimale avant, pendant et après l’effort.

(9)
Conseils
Les boissons énergétiques

Cette boisson a pour objectif de compenser les pertes en eau, glucides et minéraux dues à l’effort. Sa composition est adaptée aux besoins nutritionnels des sportifs pendant leurs activités physiques.

(6)
HAUT DE PAGE