Chocolat et sport

Déposer un commentaire

Le chocolat, aliment santé, aliment « plaisir » ou aliment a bannir ? Tout peut être entendu et vu sur le chocolat mais qu'en est-il réellement ? Comme beaucoup d'aliment, le chocolat à des vertus positives dans l'alimentation équilibré mais doit être consommé avec modération.

Qu'est ce que le chocolat ?

Le chocolat est fabriqué à partir d'une fève, issue du fruit du cacaoyer, qui porte le nom de cabosse. Originaire des régions équatoriales, particulièrement du Mexique, cette fève, non comestible à l'état naturel, subit de nombreuses opérations. C'est après avoir été broyée, torréfiée, concassée, raffinée, qu'elle se transforme en chocolat, lequel diffère profondément d'un mode de fabrication à l'autre. C'est pour cette raison entre autre que l'on trouve sur le marché des bons et des mauvais chocolats.

Composition du chocolat

Le chocolat présente des vertus nutritionnelles, en particulier le chocolat noir.

Sa composition est réglementé et son appellation est stricte. Le mot « chocolat » désigne un produit qui contient du cacao, du sucre, du beurre de cacao et plus ou moins des matières grasses végétales dont la quantité ne doit pas dépasser 5 % du poids total d'une tablette. Certains additifs y sont autorisés mais en quantité très limitée.

Des ingrédients peuvent être ajoutés à la composition du chocolat : lait, arômes, fruits secs et bien d'autres ingrédients permettant d’obtenir une variété de gamme sans fin...

Le chocolat est un produit à la fois riche en graisse et en sucre, ses propriétés nutritionnelles sont ainsi liées à sa composition. Toutefois il est à noter que la proportion de sucre augmente pour le chocolat au lait et que celle de graisse est plus importante pour le chocolat noir (le fait que le chocolat noir est moins gras est une idée reçue. Il n'est pas moins gras au contraire mais moins riche en sucre). Plus le chocolat contient de cacao, plus il est noir et gras.

Chocolat et sportifs

De part sa composition, le chocolat aide à lutter contre la fatigue, favorise l’équilibre nerveux et l'adaptation au stress.

Malheureusement il ne peut pas être consommé en grande quantité du fait de sa richesse en lipide. C'est bien pour cela que le chocolat fait parti des « aliments plaisirs » a consommer avec modération dans le cadre de l'équilibre alimentaire.

Cependant il est bon de souligner que la consommation d'un aliment plaisir peut provoquer une sécrétion d'endorphines naturelles, à l'origine de la sensation de bien être.

Le chocolat est composé de substances aux propriétés stimulantes comme la caféine et la théobromine, il contient également une quantité notable de magnésium et de sérotonine qui contribuent à lutter contre la fatigue et le stress.

A final le chocolat est il bon pour le sportif? : oui, mais en quantité raisonnable et dans le cadre de l'équilibre alimentaire.

Pour les sports d'endurance, des périodes de lassitude psychologique peuvent se faire ressentir après 6 à 8h de pratique, le chocolat peut ici être bénéfique étant donné toutes ses vertus positives mais il ne doit pas être consommé en grande quantité et doit être associé à un apport de glucides et d'eau.

Marie Fauchille
Diététicienne | Nutritionniste
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE